Un coach sportif a-t-il également des compétences en matière de diététique et nutrition ?

Avoir une bonne forme physique et être en bonne santé en même temps, sont les objectifs de chacun actuellement. Les coach sportifs commencent à avoir leurs places dans la vie de beaucoup, pour mieux atteindre ses objectifs.

Les rôles d’un coach sportif

Un coach sportif est une personne habilité à assister une personne à atteindre ses objectifs pour son corps. Ce dernier doit suivre une formation pour pouvoir exercer le métier et a des rôles spécifiques, selon ses méthodes. Tout d’abord, il évalue le point de départ du coaché : son poids, ses mensurations, ses activités en cours, sa vie en général, les maladies, son mode d’alimentation, les souhaits du coaché, et bien d’autres données qui pourront l’aider à mieux adapter son programme. Après cela, il fixe avec le coaché, les objectifs à atteindre selon les données recueillies. Dans les compétences du coach sportif, il n’a pas le même rôle qu’un diététicien ou nutritionniste, mais afin d’appuyer le coaché dans l’atteinte de ses objectifs, il donne des conseils nutritionnels. Le coach, suit le coaché dans toutes ses activités sportives, et analyse avec lui ce qui a pu engendrer un problème dans le non atteinte d’un ou plusieurs objectifs. Si cela est de nature nutritionnelle, il donne des conseils pour mieux adapter son alimentation aux activités physiques pratiquées.

Le rôle du coach sportif dans le diététique et le nutritionnel 

Pour atteindre ses objectifs dans ces conditions physiques, les coachés ont à la fois besoin de sport et de base nutritionnelle adaptée. Sans se substituer aux nutritionnistes et diététiciens, et selon les formations reçues, les coachs sportifs donnent des conseils nutritionnels. Par exemple, pour un client qui a besoin de perdre du poids, le coach sportif peut donner des conseils sur les aliments à éviter et à privilégier, selon les données recueillies lors de l’entretien de départ. Il peut conseiller sur les modes d’alimentation à adopter pour mieux atteindre les objectifs, sans forcer le client pour autant, mais en ouvrant ses yeux sur l’atteinte des objectifs fixés. De même, pour un client qui est en compétition, il a besoin de modes d’alimentation spécifiques, donc le coach peut donner des conseils par rapport à cela.

Les limites des coachs sportifs en termes de diététique et nutrition 

Si après les conseils donnés, et dans l’hypothèse où le client les a bien suivis, les objectifs fixés ne sont pas atteints, les domaines de compétences du coach sportif en termes de diététique et nutrition s’arrêtent. Il doit, dans ce cas, orienter le client vers des nutritionnistes, diététiciens, et même des médecins traitants. Le coach sportif n’est pas habilité à donner des conseils nutritionnels aux personnes ayant des maladies spécifiques ou celles qui viennent d’accoucher. Il doit les orienter vers des médecins spécialisés, et exiger des avis médicaux, pour éviter tout accident. Dans leur cursus de formation, il est possible, donc, que le coach sportif suive des cours sur la nutrition. Ceci étant, il ne peut en aucun cas, remplacer des professionnels en diététique et nutrition.

Quels sont les avantages du coaching ?
Coaching de manager : des méthodes adaptées au leadership